Recherche de communiqués

    Communiqué de notre partenaire : Ciments Calcia

    Production et distribution de ciments et de chaux

    Les Technodes 78931 Guerville cedex France
    Contact
    Téléphone : 01 34 77 78 00 Fax : 01 34 77 79 06
    E-mail :
    info@ciments-calcia.fr
    Site web :
    http://www.ciments-calcia.fr

    Ciments Calcia : inspiration créative et implication en faveur de la biodiversité


    Si la diversité des produits de Ciments Calcia apporte une réponse performante à toutes les exigences du marché de la construction, l’entreprise se plaît aussi à voir ses références emblématiques constituer une source d’inspiration créative pour les artisans comme pour les artistes. Ainsi son mortier très haute performance i.design EFFIX CREA se transforme régulièrement entre les mains de designers et plasticiens : il se fait sculpture, objet d’art, élément décoratif, mobilier design...

    En 2016, il devenait pictural® avec Fabrice Davenne, qui le tatouait numériquement jusqu’à réaliser, en première mondiale, le plus grand parement en béton imprimé reproduisant sur la façade d’un immeuble une photographie panoramique de 110 mètres de long sur 6 mètres de large ! Cette année, le XXL laisse place au XS, via une nouvelle collaboration des plus inventives avec deux jeunes entrepreneurs qui ont fait du béton leur matériau fétiche, “Les French Vikings”. L’idée : un concept inédit de petits objets en béton à réaliser soi-même, dont les kits de préparation individuels sont commercialisés dans des boîtes taille mini, les “KØFFRETS” !

    Parallèlement au développement de ses mortiers “révélateurs de talents”, Ciments Calcia poursuit un inconditionnel engagement environnemental : c’est ainsi que le cimentier vient de fêter, aux côtés de GSM, principal producteur national de granulats, 10 ans de partenariat avec le bureau français de l’UICN. Une implication en faveur de la biodiversité qui s’illustre autant par des initiatives nationales qu’internationales avec le lancement par le Groupe HeidelberCement du concours Quarry Life Award.

     

    Ciments Calcia et The French Vikings : une rencontre (b)étonnante !

    The French Vikings, c’est l’histoire de deux amis passionnés par “le fait main”, avec une prédilection pour le travail du béton. Il y a encore 3 ans, Billy Chevallereau, 35 ans, menait carrière dans la finance tandis que Nadir Belghoul, 28 ans, poursuivait des études de droit. Le premier passait son temps libre à réaliser des lampes et le second à aider son père, artisan spécialiste du béton ciré. En 2014, mués par cette même envie de concevoir et fabriquer de leurs mains, ils décident de lancer leur SARL en commençant par la commercialisation d’accessoires en béton au design soigné et épuré. Avec une volonté affirmée : rendre ses lettres de noblesse à ce matériau souvent « réduit à son aspect gris, fade et froid, ou cantonner à sa fonction de construire des immeubles qui divisent les individus et alourdissent le paysage. »

    Parallèlement à l’élaboration de petit mobilier, ils vont rapidement diversifier leur activité et développer des chantiers d’exception : sur recommandation de décorateurs d’intérieur qui s’intéressent à leur béton, ils créent ainsi des plans de travail ou encore de grandes tables destinés à une clientèle haut de gamme et professionnelle, comme les restaurants.

    Leur rencontre avec Ciments Calcia début 2016 s’avère, quant à elle, décisive. Séduit par l’inventivité et la “passion béton” des jeunes gens, l’industriel va les accompagner dans leur installation à Aubervilliers où ils investissent un espace de 1.700 m2, baptisé en toute logique le “Drakkar”. Car au-delà de fabriquer des objets, les French Vikings entendent partager et transmettre le savoir de cette fabrication : ils lancent donc des ateliers(1) où chaque participant réalise de ses mains un objet en béton et le rapporte à la maison. Une manière d’encourager les activités et métiers manuels tout en révélant le champ des possibles du béton : au niveau des couleurs, des formes, des rendus.

     

    (1) À raison de deux ateliers par semaine. L’un en semaine, en soirée, et le second, le week-end, à partir de 14 h. Coût d’un atelier de 2 heures : 100 €, objet ramené chez soi compris !

     

    Fort du succès de ces ateliers “do it yourself” (avec déjà plus de 1.500 personnes initiées à leur savoir-faire), et sur le modèle de BlaBlaCar ou Airbnb qui exploitent le fait d’utiliser une ressource existante (une place de voiture ou une maison inoccupées), les French Vikings, toujours en recherche de développement, sont partis du postulat suivant : « Pourquoi embaucher des gens pour vendre à d’autres gens qui n’ont qu’une envie : fabriquer eux-mêmes », explique Billy.

    D’autant que le béton présente l’avantage d’une mise en œuvre ultra-simple : un peu d’eau, zéro outil, il y a juste à démouler ! Ainsi est né leur dernier concept de “KØFFRET” permettant de fabriquer soi-même son petit mobilier à prix mini : « Le Kit contient un moule en plastique, une bassine, une petite bâche ainsi qu’un mélange prêt à l’emploi. Il suffit de verser le mélange dans le moule et 18 h plus tard, vous disposez d’une jardinière, d’un vide-poche, d’une suspension en béton... Une lampe aujourd’hui vendue 200 euros sur notre site, vous pouvez en fabriquer deux, via ce kit, pour 55 euros. »

    Les French Vikings ont travaillé avec Ciments Calcia afin d’adapter les caractéristiques du mortier i.design EFFIX CREA aux exigences du concept. Un conditionnement en kit individuel lui vaut une appellation de circonstance : le French Béton !

    La commercialisation des KØFFRET de French Béton, via le site internet des French Vikings, a été lancée le 3 juin 2017 avec 8 modèles différents, une collection qui comptera près de 200 modèles d’ici 18 mois.

    Notons que les French Vikings ont expérimenté de nombreuses techniques en béton coulé avec i.design EFFIX CREA, appréciant notamment la maniabilité de ce mortier très haute performance, sa capacité à épouser avec souplesse les formes les plus complexes et à reproduire avec finesse les détails les plus menus.

    Autre collaboration envisagée avec Ciments Calcia, dans un registre différent : la conception d’un mur de 50 mètres de long au cœur d’Aubervilliers, qui aura pour vocation de créer du lien social en encourageant l’échange entre les individus. Des inscriptions agrémenteront ainsi les carreaux de béton telles que : Partage ton plus grand rêve avec la première personne que tu croises... Fais un compliment à la personne sur ta gauche... Raconte ta journée d’hier à la personne en face de toi... Inscriptions par ailleurs traduites en plusieurs langues, Aubervilliers étant la ville à la plus grande mixité linguistique de France.

    Ajoutons que l’entraide et la solidarité s’inscrivent dans l’ADN des French Vikings. Ainsi, aux espaces de production et de formation de leur Drakkar va bientôt s’adjoindre un nouvel espace “incubateur” destiné à recevoir d’autres entrepreneurs créatifs : « Nous savons à quel point les difficultés financières peuvent être bloquantes quand on démarre et que l’on est seul. Nous proposons donc d’héberger pendant six mois, six entrepreneurs créatifs disposant d’un savoir-faire manuel, pas forcément le béton, mais peut-être le bois, le cuir, le verre, la porcelaine, et qui veulent en vivre... », confie Nadir. Et de poursuivre : « Nous souhaitons offrir un véritable accompagnement afin de permettre à ces personnes de faire en six mois, ce que nous avons mis 2 ans à construire. »

     

    i.design EFFIX CREA

    Issu d’un travail de recherche commun entre deux laboratoires R&D du groupe (i.lab à Bergame et Technodes SAS à Guerville), i.design EFFIX CREA est un pré-mélange constitué de sable, de fibres de verre alcali résistantes, de liants et d’adjuvants. Prêt à l’emploi, il suffit de le gâcher à l’eau pour le rendre fluide et autoplaçant, facile à travailler au gré des envies.

     

     

    GSM, Ciments Calcia et la biodiversité : un engagement environnemental maximal et des démarches volontaires en faveur d’un développement équilibré des territoires

     10 ans de partenariat avec le bureau français de l’UICN

    Dès les années 1990, avec une longueur d’avance sur la profession, Ciments Calcia et GSM, filiales du Groupe HeidelbergCement s’avèrent les premières à mettre en œuvre un système de management de l’environnement.

    Parce qu’être exploitant d’une carrière c’est aussi gérer des milieux naturels, GSM en 2007, rejointe par Ciments Calcia en 2010, ont signé un partenariat avec le Comité français de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Former les collaborateurs à repérer les espèces patrimoniales pour mieux les protéger, affiner les plans d’exploitation en tenant compte des espèces présentes au fil des saisons, mieux définir la complémentarité des espaces à réaménager, déployer des protocoles de conservation... se révèlent ainsi autant de mesures qui actent la prise en compte de la nature tout au long de l’activité de la carrière.

    Retour sur les 10 ans de ce partenariat pionnier entre un groupe industriel et l’UICN France.

     

    2008-2011 : état des lieux et conception de la “stratégie” biodiversité

    En 2007, GSM, acteur engagé dans la maîtrise des impacts de son activité, cherche à conclure un partenariat avec une ONG et c’est vers l’UICN (secteur France), souvent qualifiée d’“ONU de la nature”, que son intérêt va se porter. Rassemblant à travers le monde gouvernements et institutions de la société civile, elle offre aux organisations publiques et privées les connaissances et les outils nécessaires afin que progrès humain, développement économique et conservation de la nature se réalisent en harmonie. À son actif, par exemple : la “Liste rouge”, inventaire mondial le plus exhaustif de l’état de conservation global des espèces végétales et animales.

    GSM et et l’UICN France vont ainsi conclure une convention sur 3 ans s’articulant autour de 4 axes :

    • appui à l’intégration de la biodiversité dans la politique de l’entreprise ;

    • conseils et expertises ;

    • échanges et prospectives ;

    • initiatives et projets.

    Dès 2008, une chargée d’études de l’UICN France s’installe au siège de GSM pour établir un état des lieux complet des connaissances et pratiques existantes au sein de l’entreprise ainsi que des enjeux relatifs aux carrières et à la biodiversité. Objectifs : élaborer avec justesse un plan d’actions efficace, des indicateurs pertinents et des formations adaptées aux besoins des métiers de GSM. Ce premier partenariat a été naturellement reconduit en associant Ciments Calcia à cette dynamique.

     

    2012-2017 : déploiement du système de management de la biodiversité

    Le second accord triennal de partenariat signé en 2010 voit la création du “SMBio”, Système de management de la biodiversité. Afin de modéliser une politique de préservation de la biodiversité sur l’ensemble des carrières de Ciments Calcia et GSM, l’idée est de fournir aux responsables locaux un outil permettant d’identifier aisément les enjeux liés à la biodiversité propres aux différents sites, planifier les actions à mener et en assurer le suivi jusqu’à atteindre les objectifs fixés.

    L’élaboration du SMBio a bénéficié, d’un côté, de l’expertise acquise par Ciments Calcia - GSM dans la maîtrise de leur système de management de l’environnement et, de l’autre, de l’appui de l’UICN France. Cette démarche s’inscrit dans l’engagement des deux entreprises en faveur de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB) lancée par le gouvernement en 2011 et valent à Ciments Calcia et GSM la reconnaissance du Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie en 2012.

    La signature en 2014 d’un troisième partenariat triennal vient renforcer la connaissance et les compétences partagées en participant notamment aux travaux du groupe “Entreprises et biodiversité” rassemblant les partenaires industriels, les membres et les experts de l’UICN France.

    Sébastien Moncorps, directeur du Comité français de l’UICN, se félicite que le partenariat conclu avec Ciments Calcia - GSM ait placé la biodiversité comme une priorité de la stratégie de l’entreprise. Il confie que la volonté de l’industriel de s’engager au-delà de ce qui est strictement requis par la réglementation (« modifier ses pratiques, développer la sensibilisation et la formation de ses salariés, considérer que la préservation de la biodiversité est une partie essentielle de son métier ») représente la clé essentielle du succès.

     

    Extension de la carrière d’Arancou (64) : une intégration au territoire parfaitement réussie

    À la frontière entre Pays Basque et Béarn, avec une production annuelle moyenne de 380.000 tonnes, la carrière d’Arancou dessert un marché régional compris dans un rayon de 50 km autour du site (jusqu’au sud des Landes), les granulats extraits et concassés se destinant aux travaux publics, de génie civil ou de bâtiment. Un site qui, comme les trois autres de GSM en Pyrénées-Atlantiques(2), bénéficie de la certification ISO 14001, saluant une démarche volontaire en faveur de la protection de l’environnement et du développement durable, renforcée par l’obtention de la balise 4/4 (le plus haut niveau) de la Charte Environnement des industries de carrières.

     

    Des enjeux économiques de son extension aux implications environnementales de ses 30 prochaines années d’exploitation

    Engagé depuis 2014, le projet d’extension de la carrière d’Arancou vient d’être validé par autorisation préfectorale à l’issue d’une concertation suivie entre élus locaux et responsables GSM. Exposé lors d’une enquête publique, il s’inscrit au cœur d’une démarche de développement local en réponse aux besoins réels du territoire d’un point de vue tant économique qu’environnemental.

    L’emprise de ce projet est de 14.7 ha, portant la superficie globale d’exploitation de 32.6 ha à 47.3 ha, pour un tonnage total de calcaire à extraire d’environ 12,24 millions de tonnes. Ainsi, le renouvellement de l’autorisation d’exploiter obtenu sur 30 ans tient compte de ce volume de gisement disponible, de la production moyenne envisagée (420.000 tonnes par an), des variations potentielles de marché et des délais nécessaires au réaménagement du site.

    En effet, en vue de favoriser l’intégration de la carrière dans le paysage local, GSM prévoit de remblayer une partie de celle-ci en utilisant des matériaux inertes non recyclables (terres et pierres) issus de chantiers de terrassement, à raison de 10.000 m3/an, soit 300.000 m3 au total. Avec pour objectif final, de restituer un espace parfaitement favorable à la biodiversité.

    Notons d’ailleurs qu’en droite ligne de son engagement environnemental, GSM a pris soin d’étudier chaque parcelle du secteur d’extension de la carrière d’Arancou d’un point de vue écologique : une mesure d’évitement d’une pelouse sèche calcicole a ainsi été délibérément incluse dans le projet afin de protéger cette zone à forte sensibilité floristique. Les défrichements nécessaires seront réalisés en dehors des périodes de nidification des oiseaux ; dans la même logique, des mesures d’accompagnement des populations d’amphibiens sont déjà prévues.

     

    Maîtrise des impacts de production

    Dans une démarche volontaire de maîtriser les impacts générés par son activité, la carrière GSM d’Arancou fait le choix de multiplier les procédures préventives au sein de l’exploitation.

    Déjà mis en place sur l’installation de traitement, un bardage phonique permet de réduire significativement le bruit lié à la production.

    Toujours pour amenuiser l’impact sonore à l’égard des riverains, la vitesse des engins de chantier sur piste est limitée à 30 km/h et les niveaux sonores régulièrement contrôlés.

    Au niveau des envols de poussières (découverte, remblaiement, roulage des engins, stockage des matériaux), plusieurs procédures se révèlent efficaces :

    • arroser les pistes et sorties de carrière ;

    • revêtir la piste d’accès d’un enrobé ;

    • planter des haies arborées en limite de l’extension avant le début des travaux.

    Soulignons aussi que GSM s’est équipée de filtres à manche pour capter les poussières en sortie des broyeurs et prévoit de mesurer les retombées de poussières dans l’environnement 9 fois par an (dont 6 en période estivale).

     

    Maîtrise des risques de pollution

    La prévention des risques de pollution s’avère une priorité pour GSM, afin d’assurer notamment l’innocuité des activités exercées sur la qualité des eaux souterraines. Ainsi, sont aménagées des aires d’entretien et de lavage des engins, en béton reliées à un système de débourbeur-déshuileur pour traiter les eaux avant rejet dans le milieu naturel. Les véhicules sont équipés de kit anti-pollution permettant d’intervenir immédiatement en cas d’accident. L’aménagement d’un bassin de décantation des eaux d’exhaure sur la zone Sud d’extension est également prévu, à l’identique de celui existant déjà sur la fosse Nord actuelle. Bien entendu, des analyses régulières permettront de vérifier la qualité des eaux souterraines et de surface.

    Le tri sélectif de tous les déchets sur site et leur traitement par des filières certifiées de valorisation se montrent gages de sécurité, de même que la traçabilité des matériaux mis en remblai. D’ailleurs, le personnel GSM, tout comme les sous-traitants et fournisseurs intervenants sur la carrière, sont sensibilisés et formés (reconnaissance visuelle des matériaux indésirables par exemple), aux bonnes pratiques environnementales.

     

    Un réaménagement du site à caractère écologique

    À terme, la réhabilitation de la carrière constitue un des points fondamentaux, résultant de la concertation avec les élus locaux et de l’engagement GSM. La création de zones de remblaiement contrôlées représente, à cet égard, un enjeu environnemental important. Les deux zones d’extraction deviendront deux plans d’eau (de 5,8 ha au Nord et 8,2 ha au Sud) via remplissage progressif par les eaux de pluie et les apports souterrains : une importante réserve d’eau qui pourra, le cas échéant, être utilisée pour l’irrigation ou en soutien d’étiage du Lauhirasse.

    Enfin, l’intégralité du site bénéficiera de travaux de végétalisation, le choix des essences correspondant aux espèces locales et la répartition aléatoire des plantations recréant une perception paysagère naturelle.

     

     (2)Aressy, Rébénacq et Lahontan.

     

    Quarry Life Award 2018 : HeidelbergCement Group lance la 4eédition de son concours en faveur de la préservation de la biodiversité

    Le concours scientifique et éducatif international Quarry Life Award, orchestré par HeidlebergCement Group, a pour ambition d’étudier et de stimuler les actions de préservation en faveur de la biodiversité en carrières et de développer l’engagement environnemental de l’activité extractive. Pour cette 4e édition, deux axes ont été définis autour desquels devront se construire les projets : la Recherche ou les Initiatives Sociétales.

    Pour participer à ce concours, les étudiants, les diplômés, les chercheurs, les ONG et les collectivités locales sont invités à soumettre un projet dans l’une des six catégories proposées. De janvier à septembre 2018, les 26 pays participants ouvriront les portes de leurs carrières. Le Bénin, le Burkina Faso, l’Égypte, la France, l’Italie et le Maroc se joignent à l’événement pour la première fois cette année.

    L’axe Recherche, se concentre sur des projets scientifiques, permettant d’accroître les connaissances en termes de gestion écologique de la carrière et par voie de conséquence positive, pousse à l’amélioration des actions en faveur de la biodiversité, du paysage et de l’eau. Il est ouvert aux universitaires, aux scientifiques, aux écologues et aux ONG.

    Avec 3 thèmes : “gestion de la biodiversité”, “recherche sur l’habitat et les espèces”, “aux portes de la carrière”.

    L’axe dédié aux Initiatives Sociétales se concentre sur les projets d’engagement et de sensibilisation qui aident la carrière à une plus grande proximité avec ses parties prenantes externes. Ceux-ci s’attacheront à sensibiliser et développer la connaissance de la biodiversité en carrière. Cette catégorie est ouverte à tous : particuliers, étudiants, classes scolaires, ONG et collectivités locales.

    Avec 3 thèmes : “biodiversité et éducation”, “interconnexion carrières et collectivités locales”, “projet scolaire, primaire et secondaire”.

     

    Calendrier

    1er décembre 2017 : sélection des dossiers qui participeront à la compétition, les lauréats devant mettre en œuvre leur projet entre janvier et septembre 2018.

    Automne 2018 : chaque jury national décernera 4 prix, 2 dans la catégorie Recherche et 2 dans la catégorie Initiatives sociétales (avec respectivement 5.000 € et 2.500 € de récompense). Simultanément, tous les projets participants seront évalués individuellement par un jury international et seront de ce fait en compétition pour les prix “internationaux”. Les meilleurs projets dans chacune des six catégories recevront un prix de 10.000 €. Le meilleur projet international se verra allouer 30.000 €.

    Délai d’inscription au projet : jusqu’au 20 novembre 2017

    Plus d’informations : www.quarrylifeaward.com - Facebook/quarrylifeaward

     

    Bat’Expert, des conseils de “pros” pour les “pros” en quelques clics !

    Ciments Calcia met à disposition des professionnels du bâtiment un outil interactif pour s’assurer d’utiliser les produits adéquats (ciments, chaux, mortiers...) dans le cadre d’un projet spécifique, avec tous les conseils de mise en œuvre garantissant une réalisation dans les règles de l’art : Bat’Expert.

    4 univers de la construction sont proposés : maison individuelle, aménagement extérieur, milieu agricole, voirie et réseau. Pour chacun, toutes les parties d’ouvrage y sont abordées. Dans le cas de la maison individuelle par exemple, Bat’Expert soumet plusieurs choix en fonction de l’intérêt de l’utilisateur : toiture, murs, fondations, planchers, béton de structure... Une fois le type de réalisation sélectionné, les produits Ciments Calcia les plus appropriés sont proposés, avec un descriptif de leur composition ainsi que des conseils précis de dosage et d’application, en fonction des conditions d’utilisation (temps froid, milieu agressif, recherche esthétique). Un accès aux informations réglementaires (normes, DTU, FDS) complète le dispositif permettant aussi de se familiariser avec la construction durable (HQE, RT...).

    La convivialité et la grande simplicité de l’interface utilisateur de Bat’Expert lui valent d’être particulièrement apprécié des professionnels du bâtiment. C’est, de plus, une belle vitrine du savoir-faire Ciments Calcia qui met ainsi en scène très concrètement ses solutions innovantes telles que les ciments dépolluants, autonettoyants et bactériostatiques, le béton translucide i.light ou encore le système constructif i.design EFFIX ARCHITECTURE...

    À découvrir sur www.batexpert-ciments-calcia.fr

     

     

     

    Acteurs majeurs sur le marché des matériaux de construction, Ciments Calcia, GSM, Unibéton, Socli et Tratel, filiales françaises du Groupe HeidelbergCement, partagent des engagements sociétaux forts. Leurs démarches respectives de progrès continu, au premier rang desquelles la qualité, l’environnement, la biodiversité et l’énergie s’imposent comme les objectifs phares, démontrent l’implication citoyenne de chaque entité.

    Leur maillage industriel et commercial, au plus près de leur marché, souligne le caractère de proximité de leurs produits et leur implication économique, sociale et environnementale dans les territoires.

     

     

    Pour toute information complémentaire :

    Ciments Calcia - Les Technodes - 78931 Guerville Cedex

    Tél. 01 34 77 79 69 - www.ciments-calcia.fr - www.i-nova.net

    Contact : Département Communication - Muriel Benoist

     

    Contact Presse : Schilling Communication

    11, boulevard du Commandant Charcot / 17440 Aytré

    Tél. 05 46 50 15 15 - Fax 05 46 50 15 19 - agence.schilling@n-schilling.com

    www.n-schilling.com

    @AgenceSchilling

    www.facebook.com/agenceschilling

    www.linkedin.com/in/agenceschilling

     

    Communiqué de presse au format PDF, photos du communiqué en haute résolution... Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :

     

     

    Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :
    Télécharger ce fichier (Ciments Calcia NDLR2017.pdf)Ciments Calcia NDLR2017.pdf[ ]
    Voir tous les autres communiqués de Ciments Calcia

    Inscrivez-vous
    à la NEWSLETTER

    S'inscrire