Recherche de communiqués

    Communiqué de notre partenaire : FAUN Environnement

    Leader européen et français, de bennes à ordures, partenaire très apprécié dans la collecte des déchets des collectivités territoriales et de l’industrie.

    625, rue du Languedoc - BP 248 07502 GUILHERAND-GRANGES Cédex
    Contact
    Téléphone : 04 75 81 66 00 Fax : 04 75 40 90 95
    E-mail :
    info@faun.fr
    Site web :
    http://www.faun-environnement.fr

    Solitaire URGO Le Figaro 2017 : Une deuxième étape exigeante pour Arnaud Godart-Philippe et son Figaro Bénéteau FAUN Environnement

     

    A bord de son Figaro Bénéteau FAUN Environnement, Arnaud Godart-Philippe poursuit l’aventure Solitaire URGO Le Figaro. Aux côtés des 42 autres figaristes, il a quitté les côtes espagnoles de Gijón samedi 10 juin vers 15 h en direction de Concarneau. 420 milles nautiques, 4 heures 17 minutes et 8 secondes plus tard, Arnaud Godart-Philippe est arrivé à bon port, en 40ème position, mardi 13 juin dans la nuit. Prises de risques et renversements de situation résument cette deuxième étape qui a fortement mobilisé les compétences stratégiques des skippers, remettant ainsi en jeu leur position au sein du classement provisoire. Fier de participer à la plus grande course du Championnat de France Elite de Course au Large, Arnaud affiche une détermination inflexible pour la suite de la compétition. 

     

    Le départ de la seconde étape de La Solitaire URGO Le Figaro a été donné samedi 10 juin vers 15 h. Pour atteindre Concarneau, les figaristes ont d’abord dû effectuer un parcours côtier en baie de Gijón. L'absence de vent augurait une course longue et périlleuse. Dimanche 11 juin a vu se lever, au matin, une légère brise... l’occasion pour les figaristes de faire valoir leurs talents de stratèges pour en tirer profit et gagner quelques places. Arnaud a pris le parti de naviguer vers l’est, un choix tactique qui lui a finalement valu de rétrograder en 38ème position. Nombre de skippers ont d'ailleurs fait fausse route remettant, de ce fait, en question l’intégralité du classement général. Perspicace, Arnaud a rapidement rectifié le tir en s’orientant vers l’ouest pour gagner en vitesse.

    Pas de place au répit pour les figaristes, la journée du lundi 12 juin s’est avérée tout aussi corsée. Les skippers se sont à nouveau attaqués à la traversée du Golfe de Gascogne pour la seconde fois en l’espace de 4 jours. Voguant entre les zones interdites (en raison du tir d’un missile au large de Lorient) jusqu’à la chaussée de Sein, Arnaud a tenté des petits recalages pour se positionner au mieux face au vent faible et oscillant (6 noeuds de Nord-Nord-Ouest). Réduit de 100 milles nautiques, le parcours ouvrait alors le champ des possibles aux tactiques diverses et variées.  

    Enfin, les navigateurs ont dû contourner l’Ile d’Yeu et longer les côtes de Belle-Île puis des Glénans avant d'atteindre Concarneau, l’apparition d’une molle provisoire et l’inversion du courant de marée en fin d’après-midi du mardi venant pimenter cette dernière ligne droite. 

    « Une chose est sûre, on a eu affaire à une vraie étape de Figaro avec toutes les conditions réunies ! Malgré les coups durs, je n’ai rien lâché et je retiens beaucoup de cette expérience surtout sur le plan psychologique. Je reste 34ème au classement général et compte bien sur les deux dernières manches pour remonter encore », confie Arnaud.

    Ne jamais abandonner en dépit des difficultés rencontrées, un état d’esprit fortement partagé par son sponsor FAUN Environnement qui ne cesse d'innover pour une collecte des déchets sans nuisance !

    Prochain rendez-vous aujourd’hui jeudi 15 juin à 14 h pour la troisième étape Concarneau-Concarneau. Ce sprint autour des îles bretonnes promet d’être tout aussi ardu, puisque le départ sera donné à peine 30 heures après l’arrivée de la deuxième étape. La capacité des marins à rester éveillés et à ne pas trop puiser dans leurs réserves sera alors mise à rude épreuve.

     

    Pour suivre Arnaud tout au long de son périple, n’oubliez pas de vous connecter sur son site internet agp-courseaularge.com et de le rejoindre sur ses différents réseaux sociaux

     

     

    FAUN Environnement. Née d’une entreprise familiale de carrosserie en 1922, cette entreprise française s’appuie sur la puissance d’un groupe né en 1845, le Groupe FAUN. Devenue filiale en 1995 du groupe allemand Kirchhoff, elle a su mettre son savoir-faire au service d’une technologie environnementale de pointe. Le leader européen de bennes à ordures s’impose aujourd’hui en partenaire très apprécié dans la collecte des déchets des collectivités territoriales et de l’industrie. La diminution de l’impact écologique est, par ailleurs, un mode habituel de réflexion pour FAUN Environnement. Il conduit l’entreprise à inventer des solutions technologiques de plus en plus propres pour tendre vers un idéal de collecte sans nuisance : des matériels « qu’on ne voit pas, qu’on ne sent pas et qu’on n’entend pas ». Grâce à un large réseau SAV, FAUN Environnement poursuit également une politique de proximité terrain pour servir efficacement et accompagner ses clients... En 2015, le chiffre d’affaires de FAUN Environnement s’élevait à près de 51 millions d’euros.

     

     

    Communiqué de presse au format PDF, photo du communiqué en haute résolution... Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :

     

     

     

     

     

    Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :
    Télécharger ce fichier (Flash_FAUN_SOLITAIRE_URGO_LE_FIGARO_08_06.pdf)Flash_FAUN_SOLITAIRE_URGO_LE_FIGARO_08_06.pdf[ ]
    Voir tous les autres communiqués de FAUN Environnement

    Inscrivez-vous
    à la NEWSLETTER

    S'inscrire