Recherche de communiqués

    Communiqué de notre partenaire : FAUN Environnement

    Leader européen et français, de bennes à ordures, partenaire très apprécié dans la collecte des déchets des collectivités territoriales et de l’industrie.

    625, rue du Languedoc - BP 248 07502 GUILHERAND-GRANGES Cédex
    Contact
    Téléphone : 04 75 81 66 00 Fax : 04 75 40 90 95
    E-mail :
    info@faun.fr
    Site web :
    http://www.faun-environnement.fr

    Une belle remontée à la 26ème position pour Arnaud-Godart Philippe et son Figaro Bénéteau FAUN Environnement, à l’issue de l’étape 3 de La Solitaire URGO Le Figaro

    C’est combatif qu’Arnaud Godart-Philippe a repris la mer jeudi 15 juin à 14 h, pour l’avant-dernière étape de La Solitaire URGO Le Figaro. Un parcours intense d’à peine 150 milles attendait les 43 skippers qui n’ont eu que peu de temps pour se ressourcer. Arnaud a su rester concentré tout au long de l’épreuve et prouve encore une fois que la persévérance s'avère une valeur sportive privilégiée. Ainsi, il fait une belle remontée et se classe à la 26ème position de la troisième étape, à son arrivée vendredi 16 juin quelques minutes avant midi !   

     

    Moins de 36 heures après le départ de la deuxième étape, les skippers ont été plongés dans un sprint de 150 milles sur une mer calme et un soleil généreux (vent d’Ouest de 12 nœuds). La direction de La Solitaire URGO Le Figaro a décidé d’opter pour un format court plutôt qu’un parcours côtier, initialement prévu au programme. 

    Pour cette boucle Concarneau-Concarneau, la flotte a d’abord dû contourner les Glénans par le chenal des Moutons. Le vent commençait alors à s’accentuer à 18 nœuds, offrant les conditions idéales aux participants pour assurer une belle course. Arnaud a viré un long bord sous spi en direction de la Bouée Cardinale Sud banc de Guérande, point de passage imposé de la compétition. Arnaud s'est rapidement imposé au sein du peloton de tête en terminant 10ème la première journée. Dans la soirée, les skippers ont ensuite piquer au Sud pour atteindre le Plateau de recherche au petit matin. Enfin, ils ont rejoint Concarneau via la Teignouse en fin de matinée, le vendredi. A quelques milles de la ligne d’arrivée, le vent est retombé, ce qui a porté préjudice à Arnaud mais le classe tout de même à la 26ème position du classement provisoire ! Une note positive après la sanction du jury durant l’étape 2, suite à une erreur de navigation en zone interdite, marquant une infraction au règlement et le rétrogradant malheureusement au classement général de la 32ème à la 41ème place.

    « Après une deuxième étape exigeante, ce sprint a bousculé nos habitudes avant l’ultime manche de La Solitaire URGO le Figaro. Dès la première minute, j’étais concentré et déterminé à donner le meilleur de moi-même, j’ai donc réussi à prendre un bon départ et à me placer au bon endroit. J’ai décidé d’être conservateur sans prendre trop de risque pour me maintenir en haut du classement. Ainsi, j’étais dans le top 10 pendant toute la première partie de la course. Malgré la fatigue conséquente, je finis 26ème après 21 heures et 55 minutes de course. Je m’apprête maintenant à affronter la dernière étape de la compétition » confie Arnaud.

    A 14 h ce jour, les coureurs prendront le large vers Dieppe en passant par la pointe Sud de l’Angleterre pour l’ultime épreuve de la compétition. Au programme : une course de fond de 505 milles nautiques qui promet encore des surprises !

     

    Pour suivre Arnaud tout au long de son périple, n’oubliez pas de vous connecter sur son site internet agp-courseaularge.com et de le rejoindre sur ses différents réseaux sociaux

     

     

    FAUN Environnement. Née d’une entreprise familiale de carrosserie en 1922, cette entreprise française s’appuie sur la puissance d’un groupe né en 1845, le Groupe FAUN. Devenue filiale en 1995 du groupe allemand Kirchhoff, elle a su mettre son savoir-faire au service d’une technologie environnementale de pointe. Le leader européen de bennes à ordures s’impose aujourd’hui en partenaire très apprécié dans la collecte des déchets des collectivités territoriales et de l’industrie. La diminution de l’impact écologique est, par ailleurs, un mode habituel de réflexion pour FAUN Environnement. Il conduit l’entreprise à inventer des solutions technologiques de plus en plus propres pour tendre vers un idéal de collecte sans nuisance : des matériels « qu’on ne voit pas, qu’on ne sent pas et qu’on n’entend pas ». Grâce à un large réseau SAV, FAUN Environnement poursuit également une politique de proximité terrain pour servir efficacement et accompagner ses clients... En 2015, le chiffre d’affaires de FAUN Environnement s’élevait à près de 51 millions d’euros.

     

     

    Communiqué de presse au format PDF, photo du communiqué en haute résolution... Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :

     

     

     

     

     

    Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :
    Télécharger ce fichier (Flash_FAUN_SOLITAIRE_URGO_LE_FIGARO_19_06.pdf)Flash_FAUN_SOLITAIRE_URGO_LE_FIGARO_19_06.pdf[ ]
    Voir tous les autres communiqués de FAUN Environnement

    Inscrivez-vous
    à la NEWSLETTER

    S'inscrire