Recherche de communiqués

    Communiqué de notre partenaire : Forbo Flooring Systems



    63 rue Gosset - BP 62717 51055 REIMS
    Contact
    Téléphone : 03 26 77 86 35 Fax : 03 26 77 30 10
    E-mail :
    caroline.fraget@forbo.com
    Site web :
    http://www.forbo-flooring.fr

    Le lino Desktop de Forbo, source d’expérimentation à l'école Camondo !

                   

    Forbo se plaît à toujours conjuguer les performances techniques de ses revêtements de sol à des designs novateurs, et c'est justement l'inventivité qui est aujourd'hui au cœur de son actualité. Ainsi, son produit emblématique, le linoléum, s'est transformé ingénieusement entre les mains des  étudiants en architecture intérieure et design de l'école Camondo à Paris. Les échantillons de la collection Desktop, mis à disposition par Forbo, se sont fait objets de décoration et mobiliers conceptuels, offrant au lino un caractère sculptural inattendu. Une collaboration des plus enrichissantes !

     

    Forbo & l’Ecole Camondo : l’inventivité au cœur d’un partenariat inédit

    L’école Camondo, entité des Arts Décoratifs association reconnue d’utilité publique, est un établissement privé d’enseignement supérieur reconnu par décret du Ministère de l’Education nationale. Elle forme des Architectes d’intérieur-designer en cinq ans. Son diplôme enregistré au niveau 1 du répertoire national des certifications professionnelles est visé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. 

    Parmi ses anciens élèves, l'école compte, entre autres, Pierre Paulin, Jean-Michel Wilmotte ou encore Philippe Starck. C’est aux étudiants de 3ème année que Forbo a choisi de s’adresser pour relever un défi créatif : détourner le linoléum Desktop et l’expérimenter dans des champs d’application en lien avec le mobilier et l’espace.

    Encadrés par 4 enseignants[1], 70 étudiants répartis en groupes de 3 ou 4, ont travaillé sur ce matériau en apparence familier, que le succès a d’ailleurs érigé en nom générique : le linoléum. Forbo leur a fourni des échantillons de Desktop (après une présentation exhaustive de l’histoire de ce revêtement, des informations techniques et de mise en œuvre), charge à eux de tester et éprouver la matière pour la pousser au bout de ses performances. Avec pour consigne : la conception d’un petit mobilier.

    Et s’il semblait connu de tous, le linoléum s’est révélé une nouvelle fois surprenant à bien des égards, passant de la 2D à la 3D, percé, poncé, tressé, gravé…

    A l’issue de quatre semaines de travail, les étudiants ont mis en commun leurs recherches, sous la forme d’une présentation à la fois formelle (maquette) et théorique, explicitant chaque étape des démonstrations réalisées.

    14 projets ont été sélectionnés, soumis à un jury professionnel[2] le 6 novembre dernier au sein de l’école Camondo.

    Chaque projet différait en esthétique et fonctionnalité, tous résultant d’expérimentations réellement abouties sur la matière.

    Certains ont travaillé sur le mouvement et la capacité du linoléum à rigidifier des matières plus souples comme le textile par exemple : appliqué en bandes fines sur du tissu, il devient porte accordéon d’un petit meuble de chaussures (clin d’œil au flooring !). Souplesse également et modularité quand des pièces de Desktop s’enroulent en cylindres pour stocker des bouteilles. Rigidité par ailleurs, quand cette fois les pans de lino s’assemblent grâce à une couture sellier, façon cuir, pour s’ériger en pied de table, de chaise ou de guéridon.

    D’autres ont percé le linoléum pour y insérer une fibre optique et jouer sur la lumière. La résistance et la déformation ont aussi été éprouvées : le linoléum blanchit à l’endroit où on le plie et adhère aux courbures ; passé au four, il prend des teintes chocolat différentes en fonction du temps de cuisson, ou par oxydation artificielle, il déploie au contraire toute une gamme de nuances froides aux intensités multiples.

    Etagère, boîtes de rangement, paravent, table basse, bureau…  les étudiants ont rivalisé d’ingéniosité, sur le fond comme dans la forme. Trois projets ont retenu l’attention du jury :

     

    • PAYSAGE MURAL 

    « L’installation met en place un véritable dialogue avec le mur existant et l’environnement dans lequel elle se trouve. Paysage mural est un trio d’étagères en linoléum rythmées et poétiques qui permet à l’utilisateur de recréer lui même un paysage intérieur. La projection de leurs ombres offre une seconde lecture du paysage » confient Manon Clémensat, Charline Benazech et Morgane Couplan, conceptrices du projet. Découpe de fentes dans une bande de linoléum sans entailler la sous-couche, bain de teinture textile, séchage, ponçage bande par bande au papier de verre pour « user » certaines zones teintées ensuite par un second bain… la trame linéaire obtenue n’est pas sans rappeler une rangée de livres, en écho à l’une des fonctions possibles de cette étagère.  

    "Avec le trio d’étagères Paysage mural, le linoléum Desktop s'avère un matériau organique, presque vivant. La couleur y devient changeante tel un passage du bleu vers l’écru et de la couleur matière à la couleur lumière" relève Fanny Gay, designer Forbo et membre du jury.

    •  TOP & SIT (visuels correspondants sans légende)

    « Notre travail expérimental s’est orienté sur le patronage et le raccord. Pour mettre en volume un patron, nous avons utilisé des fermetures éclair et de la pâte de linoléum. Nous avons ensuite étudié les formes non développables en thermoformant le linoléum.
Ces recherches nous ont amenées à la conception d’une assise faisant office de coffre. L’objet utilise la technique du thermoformage pour un meilleur confort au niveau de l’assise, et le patronage pour sa mise en volume. Les différentes parties de linoléum se raccordent par un motif inspiré du zip, mis en valeur par le mastic de linoléum.
 La partie supérieure de l’assise est amovible pour pouvoir ranger des objets dans celui ci » expliquent Clara d’Allance, Laetitia-Lan Hardouin Duparc et Stéphanie Gilbert qui cosignent ce projet.

    Les qualités autoportantes et la mise en volume du Desktop ont particulièrement séduit le jury. Comme le souligne par ailleurs Fanny Gay, "la forme d’apparence simple du tabouret Top & Sit cache un travail expérimental sur le linoléum assez impressionnant, au cours duquel le matériau a été découpé, thermoformé, pulvérisé et transformé en mastic".

    •  ORPHIE 

    Le nom donné à cette étagère « hamac » en linoléum tressé prend sens quand on sait que l’orphie est un poisson serpentiforme de couleur bleue.

    Manon Cauquil, Charlotte Auget et Capucine Guhur ont ici expérimenté la résistance du linoléum à la déformation, par découpe et torsion, puis au contact d’un volume : le Desktop est tressé et incrusté d’éléments en bois pour former une étagère flexible qui change de forme en fonction de ce que l’on pose dessus. Le linoléum devient ainsi support et actionnaire de forme !

    Selon Fanny Gay "Le concept d’étagère Orphie est la combinaison quasi parfaite entre la recherche et la forme finale. Ici, le linoléum se transforme en suspension tissée avec des possibilités de variations illimitées".

     

    Et à Gaëlle Hallier, Responsable Marketing Southern Countries, de conclure : « L’équipe Forbo a été impressionnée par le travail de recherche fourni par les élèves. Nous sommes ravis qu’ils aient pu s’approprier une matière aussi noble que le linoléum dans le cadre de leur étude. »

     

    DESKTOP de FORBO

    Issu de matières premières naturelles et particulièrement flexible, Desktop se destine plus particulièrement à habiller les éléments de mobilier tels que les bureaux, chaises, tabourets, armoires et portes. Gage d ‘élégance et de durabilité, il présente l’avantage de combiner surface mate et texture douce, offrant un aspect et un toucher véritablement uniques.

    Facile à poser
    Fourni en rouleau, Desktop peut être posé horizontalement ou verticalement, ainsi que sur des surfaces courbées. Le matériau se veut idéalement souple pour recouvrir les angles et obtenir une finition parfaite.

    Antistatique, hygiénique et sans trace de doigts
    Sa composition à base de matières premières naturelles et son traitement de surface Topshield confèrent au Desktop des propriétés antistatiques. Une qualité rare pour une finition d’ameublement, qui empêche la poussière et la saleté de se déposer et permet de garder un matériau non tâché, hygiénique et propre. Autre avantage : aucun trace de doigts n'est laissée sur le linoléum !

    Une palette de 27 teintes au gré des ambiances souhaitées
    Si le noir charbon et le gris anthracite restent les coloris plébiscités par nombreux designers, la nouvelle collection Desktop  ouvre désormais sa palette couleurs à des teintes des plus vitaminées : orange, rouge, vert, bleu, rose poudré…

    A propos de l'école Camondo. Créée en octobre 1944 à Paris,  l’école Camondo, entité des Arts Décoratifs association reconnue d’utilité publique, est un établissement privé d’enseignement supérieur reconnu par décret du Ministère de l’Education nationale. Elle forme des Architectes d’intérieur-designer en cinq ans. Son diplôme enregistré au niveau 1 du répertoire national des certifications professionnelles est visé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.  L’école propose aussi un Cycle préparatoire aux concours d’entrée des écoles supérieures d’art, d’arts appliqués et d’architecture.

    Contact communication : Cendrine de Susbielle

    Plus d'infos : www.ecolecamondo.fr

     


    [1]                James Tinel, initiateur du projet, architecte d’intérieur, designer et plasticien / Romain Cuvellier, designer / Marie Compagnon, plasticienne / Léa Padovani, designer.

    [2]                Composé de représentants Forbo : Gaëlle Hallier, Responsable Marketing Southern Countries, Marijke Griffioen et Fanny Gay, designers ; et de représentants de l’école Camondo : René-Jacques Mayer, Directeur, et les enseignants en design James Tinel et Romain Cuvellier..

     

     

    A propos du Groupe Forbo. Acteur international majeur du revêtement de sol souples, le Groupe Forbo est le numéro 1 mondial sur le marché du linoléum et des sols textiles floqués (5346 personnes, dont 430 en France, au sein de 24 unités de production et 45 organisations de vente dans 36 pays, pour un chiffre d’affaires 2016 de 1,1 milliard d’euros). Sa branche revêtements de sol “Forbo Flooring Systems” offre une large palette de revêtements et solutions décoratives pour les marchés professionnels et résidentiels. Linoléums, PVC, textiles aiguilletés compacts, textiles floqués, dalles tuftées et systèmes de tapis de propreté souples et rigides, conjuguent fonctionnalité, couleurs et design, offrant des solutions complètes adaptées à tous les environnements.

     

     

     

     

    Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :

     

    Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :
    Télécharger ce fichier (DP-FORBO-ÉCOLE CAMONDO-NOV 2017.pdf)DP-FORBO-ÉCOLE CAMONDO-NOV 2017.pdf[ ]
    Voir tous les autres communiqués de Forbo Flooring Systems

    Inscrivez-vous
    à la NEWSLETTER

    S'inscrire