Recherche de communiqués

    Communiqué de notre partenaire : Tencate

    Géotextiles et géosynthétiques

    9, rue Marcel Paul - BP 80 95873 Bezons cedex France
    Contact
    Téléphone : 01 34 23 53 63 Fax : 01 34 23 53 98
    E-mail :
    service.fr@tencate.com
    Site web :
    http://www.tencategeosynthetics.com

    Bidim Geosynthetics renforce les fortifications du château de Saumur

    BIDIM GEOSYNTHETICS

    Fragilisé par d'exceptionnelles précipitations pendant l'hiver 2000/2001, le sous-sol friable des fortifications Nord-Ouest du château de Saumur s'affaisse, provoquant l'effondrement d'une grande partie du rempart. Constitué d'une falaise de tuffeau, le site nécessite d'importantes consolidations afin de garantir une structure stable accueillant les nouvelles fortifications. C'est l'expertise de Bidim Geosynthetics, leader dans la fabrication de géotextiles et géosynthétiques, associée au savoir-faire du bureau d'études EEG Simecsol et des entreprises Hardouin/TPPL, qui ont été retenus pour cette intervention de renfort des abords inférieurs du château. C'est la technique du procédé " remblai renforcé ", mise en place avec succès sur de nombreux chantiers de renforcement, que propose Bidim Geosynthetics avec une gamme de produits de haute technicité (bidim" Rock PEC) assortie d'une assistance optimale lors de la conception et de la mise en ouvre.

     

    Un site critique historiquement fragile.



    L'architecture moyenâgeuse (XIIème s.) du château de Saumur s'est enrichie au fil des siècles, en fonction de la vocation de ce bastion et de l'aura affichée par ses nobles propriétaires. Pour autant, aucun système de drainage ne paraît avoir été conçu pour cette construction qui repose directement sur une falaise calcaire particulièrement sensible à la présence d'eau.

    L'analyse précise des causes de l'éboulement du 22 avril 2001, confiée par la ville de Saumur au cabinet EEG Simecsol, a en effet mis en évidence les phénomènes de circulation des eaux ayant affaibli les qualités mécaniques de la falaise en raison des pluies diluviennes, en conjonction avec un système hydraulique du château inexistant.
    Le scénario aurait été le suivant : le sol de tuffeau, présentant un taux d'humidité fortement excédentaire s'écrase sous le poids des remblais gorgés d'eau, entraînant dans sa chute le rempart sur une longueur de 50 m et détruisant en contrebas plusieurs maisons.
    S'impose alors face à ces contingences naturelles, un procédé qui conjugue drainage de l'eau et renforcement vertical des remblais ; prouesse technologique parfaitement réussie par les géosynthétiques bidim".
    L'enjeu du chantier, bien au-delà de la réparation, consiste donc à réaliser un massif de butée renforcé (20 mètres de haut sur 50 de large et 55 mètres de long), destiné à consolider la falaise, éviter d'autres glissements et préparer la reconstruction d'un mur de fortification de 20 mètres de haut avec un drainage permanent prévenant tout risque ultérieur.

    Le renforcement d'ouvrages maîtrisé avec la technicité du bidim" Rock PEC ASQUAL




    Spécialement conçu pour le renforcement des murs, talus et les remblais sur sols mous, le géosynthétique bidim" Rock PEC ASQUAL, constitué d'un non-tissé aiguilleté de fibres de filaments continus en polypropylène, additionné de câbles de renfort en fils de polyester haute ténacité, associe les propriétés de haute résistance mécanique aux performances hydrauliques des produits non-tissés.

    Ce géocomposite présente en effet une structure renforcée par les câbles, d'une résistance à la traction éprouvée dans le temps, qui limite les déformations de l'ouvrage. La nappe géotextile assure, pour sa part, une protection efficace de ces câbles lors de la mise en place des matériaux.

    Autre atout du bidim" Rock PEC ASQUAL, la dissipation de la pression intersticielle (pression supportée par l'élément liquide présent dans un sol humide) s'opère dès le début de la construction grâce aux performances du non-tissé. Cette spécificité autorise ainsi la limitation de la concentration hygrométrique des matériaux de remblai, avec à la clé un meilleur comportement du système " remblai renforcé " vis-à-vis des charges verticales.

    L'expertise de professionnels au service de la protection du patrimoine



    Développant une collaboration étroite en amont du chantier, les différents intervenants, l'architecte de la ville, l'architecte des monuments historiques, le maître d'ouvre EEG Simecsol, l'entreprise de Travaux Publics Hardouin et les experts de Bidim Geosynthetics ont pu envisager toutes les contraintes du site afin d'opter pour les meilleures solutions techniques et concevoir les méthodes d'intervention adéquates.

    Le processus de mise en ouvre a donc consisté à installer les différents niveaux de remblai enveloppés des nappes de renforcement, grâce à un coffrage rigide amovible, spécialement conçu pour le chantier, qui épouse la forme du talus avec une rampe d'accès pour les engins sur la plate-forme.
    Cette technique utilisée pour améliorer la portance d'un sol argileux de faible consistance évite une soudaine chute de capacité portante au-delà de la charge critique, une donnée particulièrement importante sur ce site qui présente une forte inclinaison.

    Réparties tous les 0,50 m de haut dans le talus renforcé, sur une profondeur de 10 m selon les niveaux, les nappes géocomposites de la gamme bidim" Rock PEC ASQUAL développent des efforts de traction que le sol ne peut reprendre et augmentent la résistance globale du massif renforcé.

    Afin de limiter l'emprise au sol, les talus extérieurs sont inclinés à 13°. Les rampes d'accès se dressent à une pente de 12 % sur un linéaire de 170 m, la largeur du massif à la base étant de 50 m.

    32 000 m2 de bidim" Rock PEC ASQUAL et 10 000 m3 de matériau compacté (matériaux du site, complétés par un mélange de trois fournitures de type 0/40 mm, calcaire/silicocalcaire/diorite), seront mis en ouvre à l'issue du chantier.


    Les 10 mètres de talus surplombant le socle formé par cette butte de " terre renforcée " seront sécurisés par une nappe triangulée, formant une résille de rétention des matériaux du remblai en attendant la reconstruction du rempart du château.

    Réalisé à un rythme de 50 m2 de parement par semaine (1 m sur 50 m), ce chantier a connu une réelle complémentarité des savoir-faire, dans des conditions extrêmement délicates (dénivellation importante, espace de circulation restreint, accès étroit, terrain fragile et zone d'habitation à proximité immédiate).

    Le savoir-faire atteint aujourd'hui par Bidim Geosynthetics permet de proposer aux maîtres d'ouvre et entreprises de Travaux Publics, différentes variantes de solutions tant techniques qu'économiques.



    Maître d'ouvrage : Mairie de Saumur
    Architecte municipal Marc Ganuchaud - tél. 02 41 83 31 08

    Maître d'ouvre : EEG Simecsol - Saint Herblain (44)
    François Bailly - tél. 02 40 92 19 36
    Stéphane Malgorn
    Jean-Pierre Levillain

    Entreprises :
    Ets Hardouin /TPPL - Saumur
    Thierry Hardouin - tél. 02 41 52 95 82

    Fabricant de géotextiles : Bidim Geosynthetics SA
    Contacts pour ce chantier :

    Nicolas Fraysse - tél. 01 34 23 53 63
    Ingénieur support technique Ouest

    Jean-Pascal Mermet
    Responsable des ventes France

    Marc Touret
    Responsable des ventes région Ile de France/Ouest

    Alain Nancey
    Ingénieur Géotechnique

     

    Communiqué de presse au format PDF, photos du communiqué en haute résolution... Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :

     

    Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :
    Télécharger ce fichier (pdf_1186.zip)Fichier PDF[Télécharger le dossier de presse au format PDF]
    Télécharger ce fichier (zip1_1186.zip)Fichier ZIP[Télécharger la photo du dossier en haute définition]
    Voir tous les autres communiqués de Tencate

    Inscrivez-vous
    à la NEWSLETTER

    S'inscrire