Recherche de communiqués

    Communiqué de notre partenaire : Weber

    Enduits de façades neuves ou anciennes, isolation thermique par l'extérieur, produits pour la pose de carrelage, la préparation et la finition des sols, et mortiers techniques pour le gros œuvre et les travaux publics.

    Rue de Brie - BP 84 Servon 77253 BRIE COMTE ROBERT Cedex France
    Contact
    Téléphone : 01 60 62 13 00 Fax : 01 64 05 47 50
    Site web :
    http://www.weber.fr

    Weber relève tous les défis de la restauration patrimoniale - Réhabilitation exemplaire de l'hôtel Mathagon (Paris, 18ème)

    weber-patrimoine  

    Producteur historique des enduits de façades prêts à mélanger, Weber revendique une expertise reconnue en restauration patrimoniale, incarnée notamment par sa gamme entièrement dédiée au bâti ancien : les enduits Georges Weber. Ses solutions à la chaux aérienne affichent en effet des caractéristiques (souplesse, durcissement lent) compatibles avec celles du support ancien, en tenant compte de toutes ses spécificités (maçonneries hétérogènes, peu résistantes et souvent sensibles aux remontées capillaires).

    Ce savoir-faire a été plébiscité par le cabinet d'architecte Atelier AERE quand il s'est vu confier par la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP) la restauration de l'Hôtel Mathagon. Cet ancien hôtel des impôts du XVIIIème présentait la particularité d'avoir connu de multiples rénovations, voire même des reconstructions, au fil des époques avec un patchwork de matériaux très divers (anciens et modernes). Il s'agissait donc de s'adapter à ces structures différentes pour aboutir à un résultat esthétique des plus harmonieux et authentique, tout en conférant techniquement à l'édifice une nouvelle protection contre l'usure du temps.


    S'adapter à une grande variété de supports et pallier diverses pathologies pour redonner authenticité et protection au bâti

    Rare vestige de l'architecture villageoise, édifié de 1766 à 1790 pour le receveur des domaines et bois de la généralité de Paris, l'Hôtel Mathagon a subi de multiples évolutions dues à la modification de son contexte urbain. Les produits utilisés lors des successives restructurations dont il a été l'objet s'avéraient souvent inadaptés à ce type de bâti, de même que l'absence de protections zinc sur des bandeaux plâtres, le non recoupement sur la hauteur des façades en enduit traditionnel, les faibles débords des couvertures ont concouru à des dégradations importantes de l'enveloppe extérieure.

    Attentive à préserver son patrimoine, la RIVP a donc engagé des travaux importants de restauration de ce bâtiment constitué d’une structure en pans de bois avec remplissage en moellons et enduits de plâtres gros et finitions en enduit type MPC (Mortier de plâtre/chaux et sable).

    "Notre objectif était avant tout, et malgré un support très hétérogène, de redonner à l’Hôtel Mathagon une nouvelle jeunesse avec l’emploi de matériaux traditionnels en tenant compte de l’évolution et des modifications du bâtiment tout en retrouvant les principes de base de nos anciens, pour éloigner l’eau des façades et protéger les façades en têtes et au niveau de ses soubassements" confie l'architecte du projet, Yann Casanova.

    Il s'agissait donc de rendre ses artifices au bâtiment (recréer des bandeaux à tous les étages, des appuis de baies, gouttières et descentes d'eau...), indispensables à sa pérennité et à son caractère architectural. Et Yann Casanova de poursuivre :" le choix de l’entreprise et de l’industriel s'avérait également déterminant pour à la fois trouver l’artisan pouvant mettre en œuvre des produits très différents et le fournisseur susceptible de répondre à notre demande très technique de façon favorable. Le rôle du Maître d’Ouvrage dans toutes les étapes de ce partenariat est aussi primordial et nous remercions la RIVP pour sa confiance ".

    Weber a ainsi orienté le choix de la catégorie d'enduits à appliquer en fonction de la nature des diverses structures rencontrées, d'autant plus pertinemment que sa gamme Georges Weber dispose d'une palette exhaustive de solutions à la chaux aérienne. D’une souplesse optimale et perméables à la vapeur d’eau, celles-ci limitent les risques de fissuration et laissent respirer les murs en favorisant les échanges hygrométriques tout en freinant la pénétration des eaux de pluie.

    Ainsi, pour les façades en moellons de pierre hourdés au mortier de plâtre et celles en pans de bois avec remplissage au plâtre, le mortier plâtre chaux gros Georges Weber (à base de plâtre, chaux et sable) a été appliqué, avec une finition recoupée à la berthelée (selon une recette traditionnelle du milieu du XVIIIème).
    Quant aux façades en moellons de pierre hourdés au mortier de plâtre qui présentaient, au niveau du rez-de-chaussée, des rebouchages de baies en parpaing (matériau moderne donc) et aux façades intégralement reconstruites en parpaing, elles ont bénéficié de deux traitements adéquats :
    - un sous-enduit minéral allégé à la chaux aérienne, le corps d’enduit chaux spécial rénovation Georges Weber ;
    - un parement minéral grain fin à la chaux aérienne, le parement grain fin Georges Weber, dont la finition gratté fin lissé permettait de se rapprocher au mieux de la finition recoupée du plâtre.

    Par ailleurs, Weber a préconisé son enduit d’assainissement Georges Weber en vue de traiter les problèmes de remontées capillaires, ainsi que sa peinture organo-minérale weberdeko mat pour traiter certaines modénatures comme les corniches recréées par l'architecte.

    Le challenge pour Weber a été de proposer une pluralité d’enduits pour s’adapter techniquement aux différents supports tout en assurant une unité en terme de finition : réussir à ce que le bâtiment présente le même aspect coloré sur toute sa surface " confie Jean-Claude Giraud, Responsable Marketing Prescription Saint-Gobain Weber France.

    Ajoutons que la maîtrise de l'artisan compte aussi pour beaucoup : l'entreprise NRBAT a su être particulièrement à l'écoute des attentes de l'architecte et intégrer rapidement les spécificités d'application des enduits Georges Weber, tout en apportant sa valeur ajoutée d'une mise en œuvre entièrement manuelle.

    Initiée en mai 2019, la restauration de l'Hôtel Mathagon devrait s'achever avant la fin de l'année, assurant au bâtiment une protection durable, le caractère antiseptique de la chaux aérienne freinant l'encrassement dû aux développements des pollutions végétales et la dureté de surface limitant l'usure aux agressions.


    À propos de Weber.
    Leader mondial des mortiers industriels, Weber fabrique depuis 1902 des solutions innovantes et performantes pour envelopper, protéger et embellir l'habitat durablement. Les produits Weber intègrent la préparation des sols, la pose du carrelage, les enduits de façades, l'Isolation Thermique par l'Extérieur, et également le Gros-Œuvre et les Travaux Publics. Appartenant au Groupe Saint-Gobain depuis 1996, Weber réalise un chiffre d'affaires supérieur à 2 milliards d'euros en 2017 dans 63 pays grâce à ses 10.000 collaborateurs et élabore des solutions et des services innovants, respectueux de l'environnement et des hommes qui les mettent en œuvre. Grâce à sa politique de proximité, Weber s'appuie sur un réseau français de 13 centres de production et de distribution, 5 services clientèles, 1 centre de renseignements techniques, 5 centres de formation et près de 4.000 distributeurs.

     

    Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :

    Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :
    Télécharger ce fichier (CP-WEBER_Restauration-Patrimoine_Oct2019.pdf)CP-WEBER_Restauration-Patrimoine_Oct2019[CP-WEBER_Restauration-Patrimoine_Oct2019]
    Voir tous les autres communiqués de Weber

    Inscrivez-vous
    à la NEWSLETTER

    S'inscrire