Recherche de communiqués

    Communiqué de notre partenaire : Weber

    Enduits de façades neuves ou anciennes, isolation thermique par l'extérieur, produits pour la pose de carrelage, la préparation et la finition des sols, et mortiers techniques pour le gros œuvre et les travaux publics.

    2, rue Marco Polo 94370 SUCY-EN-BRIE France
    Contact
    Téléphone : 01 60 62 13 00 Fax : 01 64 05 47 50
    Site web :
    http://www.weber.fr

    Weber place la responsabilité sociale et environnementale au cœur de sa stratégie de développement

    WEBER-strategie-rse-responsabilite-sociale-et-environnementale WEBER-strategie-rse-responsabilite-sociale-et-environnementale  


    Convaincue que le monde ne changera pas sans un engagement accru des entreprises, Charlotte Famy, Directrice Générale de Saint-Gobain Weber France, soutient qu'il relève du devoir d'un leader, comme Weber l'est sur le marché des mortiers industriels, de répondre aux grands enjeux de la société et d’accompagner la filière dans sa transformation vers un fonctionnement plus durable.

    Une ambition forte, en totale transparence et en toute humilité cependant, car soulignons que l'industriel français place intrinsèquement l'homme au cœur de ses actions. Et ce, dès la création de Weber en 1902 lorsque Georges Weber, maçon, décide de proposer à ses pairs des solutions de chaux et de sable pré-mélangés, évitant ainsi le mélange sur chantier, fastidieux et source d'une logistique chronophage. Dès le départ, il entend donc développer une activité qui ait du sens, tournée vers l’humain.

    118 ans d'expertise sur le marché de la construction valent à Weber de comprendre parfaitement le besoin de ses clients, via notamment une approche de co-innovation de plus en plus marquée. De même en interne, Weber a fait le choix de s'ouvrir à un management plus participatif et responsabilisant, riche de valeurs qui fédèrent les collaborateurs autour d'une véritable démarche collective en faveur du Développement Durable.

    Weber conforte aujourd'hui sa politique RSE à travers un ensemble de mesures à court, moyen et long termes. Ainsi, son programme au nom emblématique de "VertEtFier" repose sur trois piliers : inventer des solutions pour une maison respectueuse de l’environnement, contribuer à l’épanouissement des professionnels des bâtiments et enfin, être un acteur de proximité fier de s’engager pour les territoires et le patrimoine local. Une charte a également été éditée pour définir des critères d'éligibilité à une gamme de produits et services respectant les 3 piliers de la RSE Weber, les "éco-engagés".


    S'ENGAGER POUR L'ENVIRONNEMENT

    En droite ligne de l'objectif de neutralité carbone d'ici 2050 annoncé par Saint-Gobain, limiter son impact environnemental s'érige en leitmotiv pour Weber qui a initié en 2019 le Comité "VertETFier", rassemblant des expertises pluri-disciplinaires (R&D, Exploitation, RH, EHS, Achats, Marketing...) sur des projets d'éco-innovation et de développement humain.
    Les missions pour y parvenir ont été listées dans un plan d’actions à court, moyen et long termes : privilégier les matières recyclées ou peu consommatrices en énergie, augmenter la durabilité des solutions, développer le biosourcé, accompagner les artisans pour consommer la juste dose de produit, instaurer des packagings plus vertueux (vrac, papiers d’emballage issus de forêts certifiées PEFC ou FSC gérées durablement, encres d’impression sans solvants), favoriser le recyclage et le transport responsable…

    Valorisant une transparence exemplaire sur ses pratiques et solutions, Weber a notamment investi dans la formation d’une équipe dédiée à l'analyse du cycle de vie de ses produits.
    La R&D, particulièrement impliquée dans la stratégie RSE Weber, a défini 3 leviers prioritaires en vue de faire décroître l'empreinte environnementale : la diminution des émissions de CO2 à l'échelle de l'ensemble des activités de l'entreprise, l'utilisation de matières premières "secondaires" (recyclées), la réduction des déchets (tant au stade de fabrication que d'utilisation des produits) et leur valorisation.


    Lionel Raynaud, Directeur Recherche et Développement de Saint-Gobain Weber France, confie :
    "Nous avons déterminé les principaux facteurs contribuant à l’impact environnemental de notre activité : il s’agit de la contribution au réchauffement climatique, dite empreinte CO2, de la consommation en matières premières primaires et de la génération de déchets. Nous avons également déterminé à quelles étapes du cycle de vie de nos solutions ces principaux facteurs d’impact interviennent. Il en ressort que plus de 80 % de notre empreinte CO2 et plus de 95 % de notre consommation de matières premières primaires proviennent des constituants de nos solutions. Concernant les déchets issus de notre activité, ils sont très majoritairement générés au moment de la mise en œuvre de nos solutions et proviennent notamment de nos emballages. Partant de ce constat, formuler des solutions avec des composants recyclés ou biosourcés, dont l’empreinte CO2 est faible, devient une de nos priorités. La réduction des matières plastiques dans nos emballages en est une autre."

    Souhaitant faire preuve de transparence via des données chiffrées et vérifiables, Weber entend mettre à disposition une FDES certifiée par un tiers pour l'ensemble de ses produits. Ainsi, d’ici fin 2021, 50 % du chiffre d’affaires de Weber sera réalisé avec des solutions disposant d’une FDES vérifiée, pour atteindre 100 % en 2025. Dès 2021, tout nouveau produit bénéficiera d'une FDES. Les analyses de cycles de vie itératives font d’ores et déjà partie intégrante du processus de développement des produits et services de Weber.


    Au rang des objectifs explicitement chiffrés, Weber entend réduire, d'ici 2025, de :
    > 30 % son empreinte CO2
    > 20 % sa consommation de matières premières primaires ;
    > 30 % les matières plastiques de ses emballages.
    > 5 % par an ses déchets de production et en valoriser à minima 90 %.


    L'exemplarité environnementale de l'Usine de Château-Thébaud (44)
    Inaugurée en 2012, l’usine Weber de Château-Thébaud intègre le programme ambitieux d'efficacité énergétique lancé dès 2008 par Saint-Gobain pour ses bâtiments tertiaires, y compris ceux rattachés aux sites de production, CARE:4® .
    Son objectif : diviser par quatre les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre du parc d'ici 2040.
    L’usine Weber de Château-Thébaud concilie, en effet, développement industriel et respect de l'environnement. Conçu avec le support de Saint-Gobain Solutions (pour l’étude thermique puis la prescription des matériaux), le bâtiment administratif répond aux normes de basse consommation énergétique. Le système d'isolation webertherm préserve notamment la bonne inertie thermique et participe ainsi autant au confort de travail qu’à la qualité environnementale. Ces aménagements garantissent ainsi une consommation énergétique inférieure à 50 kWh ep/m2/an.
    Les compresseurs à vitesse variable utilisés sur les lignes de production sont à l'origine, quant à eux, d'une diminution des dépenses énergétiques liées aux activités de fabrication (près de 10 % par rapport aux équipements traditionnels). Un dispositif de récupération d’énergie de ces compresseurs assure également le chauffage de l’usine par le biais d'aérothermes et la production d’eau chaude sanitaire du bâtiment administratif. Par ailleurs, un puits canadien a été installé afin de réguler la température des bureaux, couplé à une centrale de retraitement d’air double flux, apportant confort intérieur sans hypothéquer les ressources naturelles.
    Une grande partie des rebuts des stocks sont réintégrés dans le processus de production, avec un plan à 3 ans pour atteindre 100 % de valorisation énergétique de ses déchets (contre 97 % aujourd’hui).
    Enfin, un système de récupération des eaux de pluie alimente plusieurs points d’eau, dédiés notamment au lavage des chariots.
    Aux côtés de cette usine précurseur, Weber entend obtenir 100 % de son parc certifié iso 50001 à horizon 2025.


    S'ASSURER DE LA SÉCURITÉ ET DU BIEN-ÊTRE DES HOMMES

    >> en interne...
    Pour Charlotte Famy, "Weber a une vraie responsabilité sociétale. Nous cherchons à fédérer les équipes autour de la notion de bien commun."

    Ainsi Weber mène une démarche RH avant-gardiste valorisant l'épanouissement au travail. Dès 2016, une "transformation participative" ouvre à de nouveaux modes de management, moins directifs, plus collaboratifs. A la clé : une réduction significative du turnover et de l’absentéisme. Sur le site de Servas par exemple, qui teste depuis 3 ans ce nouveau modèle de management participatif, on relève une baisse des accidents du travail, une hausse de la productivité et une maîtrise des coûts (- 3 €/T). Cela se traduit aussi par une implication des collaborateurs dans les prises de décision selon le principe de subsidiarité, un gain en efficacité conjugué au plaisir accru de travailler ensemble.

    "Une forte culture d’entreprise imprègne chaque collaborateur, source de coopération et de motivation en interne, moteur de développement à l’externe, de performances et de compétitivité aussi" confie Jean-Bernard Morvan, Directeur des Ressources Humaines.

    Au rang des événements créateurs de lien entre les salariés, citons Weber Campus, un rendez-vous trimestriel entre la force de vente et les experts métiers pour apprendre, grâce à des ateliers de mise en œuvre ou des classes virtuelles, partager des bonnes pratiques mais aussi favoriser la cohésion et la convivialité. Les résidences d'artistes organisées depuis quelques années au sein de sites industriels Weber s'avèrent également porteuses de valeurs humaines et participent à la valorisation des métiers.

    Soulignons également que cette recherche du bien-être des équipiers Weber passe aussi par le fait d'assurer leur santé et leur sécurité. Exemple des plus concrets : pendant et au lendemain du confinement COVID, des entretiens individuels ont été menés, suivis d'échanges collectifs, pour évaluer comment chacun avait vécu cette période particulière, identifier les éventuels traumatismes ou risques psycho-sociaux et déterminer ensemble les solutions pour "faciliter l'après".


    >> ... comme auprès des partenaires externes
    Là-aussi, il s'agit de s'engager pour la sécurité et le confort des artisans, applicateurs des solutions Weber.
    Cela passe bien entendu par une action directe sur les produits développés pour être anti-poussières, moins irritants, moins odorants, sans émissions de COV ou de substances polluantes, plus faciles à appliquer (monocouche, simple encollage...) ou encore plus ergonomiques et légers à transporter (réduction du poids des produits) afin de réduire la pénibilité sur chantier. Weber lance notamment un nouveau service weber pompe, un ensemble d'équipement mobile destiné à la fabrication et au coulage de 16 solutions de ragréage et chape, qui permet un travail debout et un gain de temps optimisé.

    Charlotte Famy met en exergue "l'importance d'innover en mettant le client au cœur du processus de création". Tel est notamment l'objectif de la plateforme collaborative weber incubateur : un artisan a une idée mais pas le temps, ni les moyens de la concrétiser, il contacte alors Weber qui étudie sa pertinence et sa faisabilité. Citons l'exemple d'un carreleur évoquant la pénibilité de manipuler un seau de colle à carrelage de 25 kg tout en étant en position à genoux (douleurs à l'épaule du fait de le tirer à soi à chaque avancement du sol carrelé). Ce carreleur a imaginé un dispositif à intégrer au seau afin de le déplacer sans efforts. Le weber incubateur lui donne les moyens de protéger son invention et de le distribuer prochainement en France sous la marque Weber.

    Depuis sa création, Weber a à cœur de valoriser les métiers du bâtiment, en préservant et développant les compétences et savoir-faire. Son Service Formation continue ainsi de s'enrichir, avec le double objectif de renforcer les connaissances techniques et réglementaires des professionnels de la construction quel que soit leur corps d’état (façadiers, enduiseurs, maçons, peintres, ravaleurs, plaquistes, chapistes, carreleurs...) mais aussi d’acquérir de nouvelles compétences dans une activité qu’ils jugent stratégique pour le développement de leur entreprise (enduits monocouches, ITE, sols, décoration de façade).


    Deux nouveaux centres de formation
    ouverts en 2020 à Merignac (33) et Servas (01) complètent ainsi le réseau weberACADEMY, aux côtés de Vaujours (93), Coullons (45) et Chambery (73). Pour être au plus près des artisans, Weber se déplace également sur chantiers pour aider à leur démarrage. Parallèlement, Weber a considérablement développé l'accès à l'information sur son site internet : l'utilisateur est guidé pour trouver facilement la formation qui lui conviendra le mieux, s'y inscrire et la régler en ligne, ou encore pour bénéficier de tous les conseils utiles afin d'effectuer une demande de financement auprès d'un organisme paritaire. Toujours au regard de son développement digital, Weber a aussi lancé des sessions de formations à distance, les "webinaires" (8 programmées d'ici la fin de l'année), animées en duo par des experts (conseillers techniques, responsables prescription, responsables marketing...) et dans un créneau de 45 minutes adapté aux contraintes horaires des clients. Avec des thèmes aussi variés que "prescrire une ITE avec isolant biosourcé", "gagner en productivité sur les chantier" en passant par "se lancer dans la rénovation patrimoniale". Par ailleurs, Weber propose actuellement en ligne 45 vidéos tutorielles (atteignant 4 344 720 vues, soit +52% versus 2019).

    Enfin, saluons l'association de Weber avec le nouveau CFA Saint-Gobain qui propose, d'octobre à juillet, deux formations, "Commerce & Marketing" d'une part (campus de Lyon), "Maintenance" d'autre part (campus de Paris et Toulouse). Parmi les 70 apprentis de ces toutes premières promotions, trois sont accueillis et formés par Weber : un alternant commerce en Ile-de-France, un alternant maintenance à Sorgues et un deuxième à Servas.


    S'IMPLIQUER POUR LE PATRIMOINE ET LES TERRITOIRES LOCAUX

    En continuité de la "transformation participative" initiée en 2016, une réorganisation de Weber s'est opérée : désormais, les 12 sites de production français se répartissent sur 5 régions sectorisées , disposant chacune d'une Direction et d'une équipe commerciale dédiées, pour rompre avec la précédente organisation trop pyramidale (où la validation de chaque décision émanait du Siège) et gagner en efficacité.

    Ce transfert des compétences et responsabilités aux régions érige Weber en acteur de proximité, particulièrement engagé territorialement. Là-encore l'industriel joue un véritable rôle sociétal à l'échelle locale, animant le bassin de l'emploi, attirant les jeunes talents de la filière construction, initiant nombre de partenariats économiques et associatifs.

    Weber a ainsi développé un véritable écosystème industriel proche de ses matières premières. Ce maillage local permet de privilégier les circuits courts, toujours pour réduire l'empreinte carbone (de l'acheminement des matières premières sur les sites de fabrication à la livraison des produits finis aux entreprises du territoire) avec une zone de chalandise de 200 kms. Sur son site de Bonneuil sur Marne, en bordure de la Darse, Weber reçoit des matières premières et achemine les produits finis vers ses clients via des péniches. « Avec ses 12 sites de production, ses 5 centres de formation, et ses services clients dans chaque région, Weber est le seul acteur à être implanté si largement sur l’ensemble du territoire pour être au plus proche de ses clients et de ses fournisseurs », s’en réjouit Charlotte Famy.

    De même, Weber préserve et valorise les savoir-faire et patrimoines locaux. Ainsi, la gamme Georges Weber, enduits de rénovation du bâti ancien à base de chaux, présente la spécificité d’une offre de couleurs (95 au total) inspirée des traditions de chaque territoire, afin de prendre en compte la richesse des couleurs locales, les techniques et les finitions aux particularités régionales.

    Rappelons enfin que Weber est le seul mortieriste à disposer du label Origine France Garantie, et ce, pour près de 70 % de ses produits : un label certifiant à ses clients qu’ils contribuent à la santé économique locale, régionale et nationale par leurs achats Weber. Ce label atteste également que le prix de revient unitaire émane de France au minimum à 50%.

    C'est ainsi qu'à partir des trois piliers mis ici en lumière (environnement / humain / engagement territorial), Weber a édité une "charte éco-engagée" listant des critères précis associés à ces trois thématiques (énergie, climat, économie circulaire / sécurité et bien-être / création de valeur locale). Charge à tout nouveau produit conçu par Weber de répondre à ces indices éco-responsables pour prétendre intégrer la "nouvelle gamme des éco-engagés".


    LES ECO-ENGAGÉS

    "Tout nouveau produit devra désormais répondre à l’un des critères de la charte éco-responsable nouvellement définie. Cet engagement satisfait également la demande des particuliers, de plus en plus sensibles au confort thermique de leur logement et à l’utilisation de produits plus respectueux de l’environnement." annonce clairement Charlotte Famy.

    Baisse des émissions de CO2, réduction de la consommation d'énergie, utilisation de matières biosourcées ou recyclées, valorisation des déchets, diminution de la pénibilité, substitution des matières dangereuses ou polluantes, valorisation des circuits courts et du savoir-faire local deviennent incontournables et inhérents à toute conception de produits ou services.


    4 produits et 2 services déjà exemplaires

    Au rang des iconiques : webercol flex éco, le plus vendu de ses mortiers-colles. Sa formulation brevetée fait appel à des matières premières issues de la valorisation de coproduits industriels, afin de diminuer le recours aux ressources naturelles et les émissions de CO2.

    Par rapport à un mortier-colle de même classe de performance, sa production permet une baisse de :
    • 50 % des émissions de CO2 ;
    • 28 % de la consommation d'eau ;
    • 27 % de l'utilisation d’énergies non renouvelables ;
    • 25 % de l'épuisement des ressources.

    A très faibles émissions de COV, webercol flex éco participe, par ailleurs, à la qualité de l’air intérieur, disposant du label A+ ainsi que du classement EC1 + (note maximale) selon le protocole EMICODE.

    Affichant une Fabrication d'Origine France Garantie, il favorise enfin les circuits-courts et, sans poussières et non irritant, il représente pour les applicateurs un apport en confort significatif et fort apprécié : l'occasion ici de souligner que l'utilisation des ressources locales, la proximité avec les entreprises régionales et l'optimisation des transports, ainsi que le confort des professionnels du bâtiment, sont des marqueurs de la démarche RSE signée Weber.

    Lionel Raynaud souligne que "Plusieurs technologies exclusives basées sur la réduction des matières premières primaires ont été développées par notre centre de R&D depuis 2012, dans un certain nombre de produits. A date, nous estimons que cela cela a permis d'éviter 50 000 tonnes de CO2, ce qui correspond à 270 millions de km parcourus par une voiture de catégorie compacte. Ce qui revient, en comptant une moyenne de 15 000 km par an et par voiture, à retirer 18 000 voitures de la circulation pendant 1 an !"

    Ces technologies bas carbone se trouvent au cœur de la dernière innovation Weber dévoilée en septembre : webercol façade. Cette colle déformable spéciale façade, en neuf comme en rénovation, idéale pour les plaquettes de parement, céramiques et pierres naturelles, intègre 10 % de matières premières secondaires et affiche un bilan CO2 réduit de 20 %.

    Côté Isolation Thermique par l'Extérieur, Weber signe le premier système avec un isolant 100 % biosourcé en liège, webertherm XM natura. Bénéfice majeur de cette ITE : la nature même de son isolant, le liège, qui s’avère imputrescible, recyclable et biodégradable, et par conséquent à haute valeur environnementale. Sa mise en œuvre induit une contribution au réchauffement climatique négative, avec un peu plus de 6 kg de CO2 retirés de l'atmosphère chaque fois qu'1m2 du système est appliqué ! Des performances inégalées par toute autre solution !

    Et la famille s'agrandit avec le lancement d'une gamme inédite à l'automne : webertherm XM fibre de bois. Ce nouveau système ITE biosourcé pour supports maçonnés et constructions bois, associe des panneaux en fibre de bois à un sous-enduit minéral à la chaux aérienne pour un large choix de finitions minérales ou organiques. Les dits panneaux sont réalisés à partir de chutes de bois (issu de forêts certifiées et gérées durablement), récupérées et broyées, puis agglomérées avec un liant. L’utilisation de la matière première ainsi optimisée permet d’économiser la ressource.

    Au-delà des produits, les "éco-engagés" intègrent également une panoplie de services déployés par Weber, à forte valeur ajoutée en termes de développement durable.

    Rappelons ainsi que, dans le cadre de weberfloor service, Weber déploie désormais 3 weber trucks qui se déplacent sur les chantiers pour fabriquer in situ des mortiers de sol prêts à l’emploi. A la clé : une réduction des déchets sur chantier, sachant que, depuis leur lancement, les camions ont permis d'éviter la mise sur le marché de 350 000 sacs ! Sans oublier, une nouvelle fois, le gain de confort pour les applicateurs (travail en position debout, port de charges supprimé, tout comme l’exposition, aux vibrations et au bruit).

    Nouveau service Weber : webercollect

    La raison d'être de cette solution clé en main, à savoir la collecte et le dépôt en déchetterie des déchets de construction sur chantier (transport, chargement et traitement inclus), permet aux artisans de gagner du temps et d’être des acteurs éco-engagés.


    Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :

    Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :
    Télécharger ce fichier (DP-WEBER-Strategie-RSE-OCT-2020.pdf)Communique-Presse-WEBER-Strategie-RSE-Oct-2020[Communique-Presse-WEBER-Strategie-RSE-Oct-2020]
    Voir tous les autres communiqués de Weber

    Inscrivez-vous
    à la NEWSLETTER

    S'inscrire