Recherche de communiqués

    Communiqué de notre partenaire : MUR MANTEAU


    MUR MANTEAU
    C/O CSTB - BP 02 77421 Marne-la-Vallée Cedex FRANCE
    Contact

    E-mail :
    presse@mur-manteau.fr
    Site web :
    https://www.mur-manteau.fr/

    Communiqués

    Le Groupement du Mur Manteau signe une initiative collégiale pour la montée en compétence des acteurs français de l’ITE

    1-MUR-MANTEAU_INITIATIVE-COLLEGIALE

    3-MUR-MANTEAU_INITIATIVE-COLLEGIALE-Sto_Villa-Boulogne  

     

    La France s’est imposée des objectifs de neutralité carbone à l’horizon 2050, ainsi que 6 fois moins d’émissions de GES (Gaz à Effet de Serre), avec un palier de - 40 % de la consommation d’énergies fossiles en 2030… Fort du constat que le bâtiment revendique, à lui seul, 40 % de l’énergie finale consommée (2/3 dans le résidentiel, 1/3 dans le tertiaire) et qu’il est à la source de près de 20 % des émissions françaises de gaz à effet de serre, la rénovation énergétique qui s’impose passe principalement par la performance thermique de l‘enveloppe, avec tous les atouts de l’Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE).

    Sur les 4 dernières années le marché de l’ITE a connu une croissance de 41 %, en 2023 ce marché connaîtra une consolidation (17,2 millions de m2) du fait de l’augmentation des taux d’intérêts, de l’arbitrage des ménages...

    Concernant les perspectives 2024, le Mur Manteau se félicite que son souhait de voir un plan d’éradication des passoires thermiques en 10 ans ait été repris et adapté par le gouvernement, ce qui devrait soutenir la dynamique du secteur. Outre la mobilisation de tous les industriels de la filière pour concrétiser cette réussite, notamment au travers d’une mise en œuvre de qualité, l’initiative présentée ci-après incarne en effet tout leur engagement.

     

    Formation/information : le Mur Manteau signe une série de 10 modules vidéo

    Afin de favoriser la qualité d’exécution comme la réussite des chantiers d’Isolation Thermique par l’Extérieur, le Groupement du Mur Manteau a travaillé pendant une année à concevoir et développer une action en faveur de l’ensemble de la filière.

    Entre information et formation, cette initiative va donner en effet toutes les clés aux professionnels de l’ITE (entreprises et artisans -dont 3000 entreprises qualifiées dans l’un des trois niveaux RGE-), leur assurant une parfaite maîtrise de la pose et donc des chantiers gagnants, sans réserve.

    La nécessité du respect du système mis en œuvre constitue en effet un gage de sécurité, tant pour l’entreprise, que pour le maître d’ouvrage et l’assureur. Pour Céline Guéret, présidente de la commission Economie, Marketing et Communication du Mur Manteau :

    « Ces vidéos s’imposent en valeur ajoutée supplémentaire dans un ensemble triptyque qui favorise la formation et la qualité d’exécution des travaux (qualification de l’entreprise / formation des compagnons dans des centres Greta, AFPA ou encore ceux des industriels certifiés Qualiopi / le respect du système). Permettant en tout lieu et à tout moment de rappeler les bonnes pratiques et les grandes étapes d’une réalisation de qualité, elles ne peuvent garantir à elles seules, une parfaite réalisation. »

    Qu’ils soient en phase de préparation du chantier, en intervention sur site ou bien en fin de chantier, ils auront en effet accès, depuis un ordinateur ou un smartphone, à compter du 1er décembre prochain, à une série de 10 modules vidéo dédiés. Des vidéos très qualitatives et informatives qui viennent en complément des cycles de formations dispensés dans les centres des industriels membres du Mur Manteau.

    Disponibles sur le site web du Mur Manteau, ainsi que sur la chaîne YouTube du Mur Manteau, précisons que ces 10 vidéos seront non seulement relayées sur les réseaux sociaux des 31 adhérents du Groupement, mais aussi exploitées dans les centres de formation.

    Ces modules, d’un format court (entre 56 secondes et 2 minutes 45) s’imposeront vite en synonymes d’une parfaite maîtrise de la pose d’un système ITE par enduit sur polystyrène expansé, suivant les recommandations de prescriptions techniques 3035 en vigueur.

    Avec, pour pré-requis, neutralité et impartialité, d’un ton factuel et informatif, les 10 modules, qui marient savamment vidéo et images 3D pour une parfaite compréhension et vulgarisation, ont été tournées au Greta de Reims, spécialiste réputé de la formation aux métiers.

    Au programme donc, une dizaine de modules qui aident à la préparation d’un chantier réussi, étape par étape, listent les outils indispensables, détaillent les bons réflexes, éclairent les professionnels avec notamment de précieux conseils sur les points singuliers…

    En résumé, le Mur Manteau signe là une saga à utiliser sans modération dans leur quotidien puisque gage de qualité, de compétitivité ainsi que d’une sinistralité limitée.

     

    Présentation des 10 modules signés du Mur Manteau

    • Module 1 : Base et assurabilité

    Les bons réflexes pour s’assurer de la garantie d’un système. 1 min 40

    • Module 2 : Organisation du chantier

    Savoir s’organiser et préparer son site d’intervention (zone de livraison, zone de stockage, zone de déchets à côté de maison ou immeuble, échafaudage conforme et adapté, rappel demande d’autorisation en cas d’emprise sur le domaine public, présence et conformité points d’eau et d’électricité…). 57 secondes

    • Module 3 : Les outils et équipements

    Un rappel des indispensables. 1 min

    • Module 4 : Préparation du support

    Les différentes étapes à respecter (protection des ouvrants et points sensibles, … ), préparation du support (planéité, réparation, traitement…). 1 min 10

    • Module 5 : Pose des rails de départs

    Étape primordiale qui permet d’assurer la pérennité du système ; un démarrage parfaitement horizontal, la protection de la sous face contre les rongeurs, rappel de l’importance d’un calepinage précis et présentation de ses bases, du traçage et du perçage, rappel joint dilatation, joints connecteurs… 2 min 45

    • Module 6 : Pose de l’isolant

    Présentation des différents modes de pose et des étapes de mise en œuvre de la pose calée-chevillée (découpe, calepinage, collage, fixations…) en partie courante et points singuliers. 3 min 57

    • Module 7 : Traitement des points singuliers

    Présentation de la mise en œuvre des profilés et mouchoir aux points singuliers (angles des ouvertures, appuis de fenêtres…). 1 min 40

    • Module 8 : Application de la couche de base armée

    Principales étapes de la préparation à mise en œuvre de la couche de base armée. 1 min 24

    • Module 9 : Réalisation de la finition

    Présentation des multiples types de finitions (minérale, organique, mince, épaisse), exemple de mise en œuvre sur enduit mince taloché avec application de l’enduit en couche fine. 1 min 15

    • Module 10 : Fin du chantier

    Principales étapes : Démontage des installations, évacuation des déchets, bilan de chantier avec maître d’ouvrage, rédaction du PV de fin de chantier, proposition d’une visite de contrôle dans le futur… 56 secondes

     

    Sans compter que l’ITE, qu’il s’agisse de neuf et de rénovation, impacte positivement, outre la consommation d’énergie, le confort (toute saison et phonique) et le bien-être dans l’habitat, tout en générant aussi une valorisation du patrimoine (habitat individuel, collectif, ERP, Immeubles tertiaires). Des bénéfices qui s’optimisent aussi lorsque l’ITE est couplée à des équipements de chauffage, de production d’ECS (Eau Chaude Sanitaire) à haut rendement, parfaitement dimensionnés et privilégiant les énergies les moins carbonées, voire une mixité énergétique, par exemple, en faisant appel à des ENR (Energies Nouvelles et Renouvelables).

    Questionnant sur les incitations gouvernementales en faveur du tout pompe à chaleur, Philippe Boussemart, président du Mur Manteau, déclare :

    « L’isolation de l‘enveloppe doit être la première action de décarbonation, avant même la mise en place d’une PAC (pompe à chaleur). Une PAC, c’est de l’énergie décarbonée en hiver, l’ITE c’est une énergie Low tech décarbonée, en été comme en hiver, qui évite l’ajout d’une climatisation. »

    Et, les membres du Mur Manteau considèrent que « Le taux de contrôle de 100 % sur les fiches standardisées d’économie d’énergie est une très bonne chose, ceci permettant de prioriser les travaux de qualité et de diminuer les fraudes. D’ailleurs, la mise en place des 2 nouvelles fiches standardisées pour les maisons et appartements au 1er janvier 2024 en remplacement de la BAR TH 164 va dans le bon sens. Les bonifications assureront un meilleur soutien aux travaux. L’enjeu des 200.000 rénovations profondes est un vrai challenge alors qu’on en comptera seulement 45 à 60.000 pour 2023. Cela fonctionnera si le parcours utilisateur est simplifié, fluide, et si les MAR (Mon Accompagnement Renov’) sont suffisamment nombreux ». Et de conclure : « Le fait d’inciter à la mise en place de pompes à chaleur dans les bâtiments E sans traitement de l’isolation des façades va entraîner de fortes consommations électriques qui vont peser sur le budget des ménages au risque d’impacter la pointe électrique de la France en période de tension. Même si la revalorisation des aides pour les travaux est un signe très positif, il nous paraît essentiel de mobiliser le gouvernement pour que le pilier efficacité bénéficie d’un soutien, en excluant notamment les logements classés E, car trop faiblement isolés. Si la situation est figée pour 2024, le Groupement du Mur Manteau va redoubler de mobilisation pour faire évoluer cette classification en 2025. »

     

    Retrouvez ci-dessous l'ensemble des téléchargements liés à cet article :
    Télécharger ce fichier (CP-MUR-MANTEAU-NOV23-BD.pdf)CP-MUR-MANTEAU-NOV23-BD.pdf[ ]
    Voir tous les autres communiqués de MUR MANTEAU